Coronavirus: McLaren va supprimer plus d’un quart de son personnel, dont une partie en Formule 1

photo news
photo news

Il y a deux semaines, McLaren avait annoncé qu’il tentait de lever des fonds dans un contexte de difficultés financières dues à la pandémie de Covid-19, la société a maintenant combiné ces mesures avec des réductions de coûts importantes.

«C’est une ligne de conduite que nous avons voulu éviter autant que possible, ayant déjà pris des mesures draconiennes de réduction des coûts dans tous les secteurs de l’entreprise», a déclaré Paul Walsh, président exécutif du groupe McLaren. «Mais nous n’avons pas maintenant d’autre choix que de réduire la taille de nos effectifs».

«C’est sans aucun doute une période difficile pour notre entreprise, et en particulier pour notre personnel, mais nous avons l’intention de devenir une entreprise efficace et durable, avec un cap clair pour le retour à la croissance».

La semaine dernière, La F1 a adopté une réduction significative du plafond budgétaire pour la saison 2021 de la F1, qui passera de 175 millions de dollars (160 M d’euros) à 145 millions de dollars (132 M d’euros).

«Même si cela aura un impact significatif sur la forme et la taille de notre équipe de F1, nous allons maintenant commencer à prendre les mesures nécessaires pour être prêts à courir à la limite à partir de 2021, afin de défier à nouveau pour des victoires de course et des championnats à l’avenir», a encore fait savoir Paul Walsh.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @AFP

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    La Formule 1 lancée dans la vie d’après

  • AFP

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    Formule 1: des Grands Prix à huis clos, ça roule comment?

  • Victorieux à Abou Dhabi l’an dernier, Lewis Hamilton s’est rapproché à sept longueurs du record de victoires (91) de Schumacher.

    Par THIERRY WILMOTTE

    Formule 1

    Formule 1: Hamilton devant Schumacher, une fois pour toutes

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous