La totalité des masques de la société luxembourgeoise Avrox n’a pas encore été livrée

La totalité des masques de la société luxembourgeoise Avrox n’a pas encore été livrée
PHOTO NEWS

Le ministère de la Défense se refusait toujours mardi à tout commentaire sur la livraison d’un premier lot de masques de protection en tissu (1,5 million sur les 15 millions commandés) par la société luxembourgeoise Avrox. « Il n’y aura pas de commentaire tant que la commande ne sera pas arrivée complètement », a indiqué le cabinet du ministre de la Défense, Philippe Goffin (MR) à l’agence Belga.

M. Goffin avait annoncé dimanche midi qu’une première livraison de 1,5 million de masques fournis par Avrox, l’une des deux sociétés retenues début mai par la Défense pour la commande de masques en tissu en vertu d’un contrat passé le 5 mai, était prévue le jour-même pour être stockés, avant distribution à partir du 9 juin, à la caserne Major Housiau de Peutie (Vilvorde).

« Pas de masque, pas de paiement »

Sur le plateau de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » sur la chaîne privée RTL-TVi, le ministre avait admis un retard sur le schéma de livraison communiqué par Avrox.

« Ce retard sera frappé d’une amende. Et donc ce sera un coût inférieur réclamé à l’Etat fédéral », avait-il ajouté en rappelant les principes de ce marché : « pas de masque, pas de paiement ; des masques qui ne seraient pas conformes, pas de paiement ; des masques qui n’arrivent pas au bon moment, amendes de retard ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous