Accueil Monde Union européenne

Union européenne: au pied du mur, la Commission présente son plan de sauvetage

L’UE, en danger de mort ? Les Cassandre l’affirment. La pandémie contraint en tout cas l’Europe à revoir en profondeur sa feuille de route. La Commission abat ses cartes ce mercredi. Avec quel jeu ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

Le « moteur franco-allemand » a déjà donné l’impulsion, la semaine dernière, avec sa proposition de relance à 500 milliards d’euros. Samedi, les quatre « frugaux » contre-attaquaient – Pays-Bas, Autriche, Danemark, Suède. Plusieurs « non papers » rédigés par des capitales avaient précédé. Ce mercredi, c’est au tour de la Commission européenne de présenter son « plan global », après d’intenses consultations avec les Etats membres, le Parlement européen et le président du Conseil européen Charles Michel, pour « calibrer » sa proposition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 27 mai 2020, 10:07

    La mondialisation, la discipline budgétaire et l'appauvrissement programmé des services publics des états membres ne sont plus à l'ordre du jour des crédos libéraux de l'Union Européenne. qui doit être démantelée pour raisons évidentes d'inefficacité flagrante !!!

  • Posté par Lambinet Guy, mercredi 27 mai 2020, 9:06

    J’ai toujours été convaincu, et je le reste, par les principes et la base de l’UE. Là où je ne suis plus d’accord, ce sont les salaires des fonctionnaires européens qui sont démesurés. Qu’ils se prennent une bonne décision de les réduire. Quant au plan de relance, 500 milliards ! C’est complètement ridicule. Comment osent-ils proposer un budget de 18,5 milliards par pays. J’espère que la raison sera présente pour présenter un « vrai » budget. (J’ai l’impression que l’influence britannique est toujours présente)

  • Posté par epictete epictete, mercredi 27 mai 2020, 9:05

    En tant que travailleur belge qui alimente grâce à ses impôts l'état belge et qui se considère comme "suffisamment cultivé pour Monsieur Grégory Fontaine", je me passerais fort bien de cette usine à gaz qui a raté tous ses rendez-vous avec le citoyen que je suis.

  • Posté par Propronet Juste, mercredi 27 mai 2020, 8:06

    Que l'on supprime tout cela etvl'argent est trouvé pour la relance. L'union européenne n'a jamais servi à rien excepté de rendre la vie beaucoup plus cher.

  • Posté par Nica Petre, mercredi 27 mai 2020, 13:23

    Absolument d'accord avec cet excellent ideal éuropéen de nos pères c'est transformé en une p.... qui se vend au gouvernement le plus offrant tout en encichissant tous les parasites parlamentaires européeens qui à leur tout enrichissent le système financier des différentes pays via les largesses fiscales non coordonées. Tout cela en méprisant les populations européennes et les appauvrisant (normal faut bien trouver l'argent quelque part) via la rigueur monétaire. Bref idéal parfait résultat excecrable à démolir au plus vite et répartir sur des bases sociales et dans une Europe UNIE sans des pays indépendants !!!!!

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs