39 morts à bord d’un camion en Angleterre: 13 personnes privées de liberté après 16 perquisitions à Bruxelles

39 morts à bord d’un camion en Angleterre: 13 personnes privées de liberté après 16 perquisitions à Bruxelles
D.R.

Diverses perquisitions ont eu lieu mardi matin simultanément en Belgique et en France, afin d’interpeller les responsables présumés d’un important trafic d’êtres humains, a confirmé mercredi le parquet fédéral dans un communiqué. Au total, 13 personnes ont été privées de liberté en Belgique après 16 perquisitions dans les communes d’Anderlecht (5), Schaerbeek (3), Molenbeek-Saint-Jean (3), Leeuw-Saint-Pierre, Ganshoren, Bruxelles, Uccle et Etterbeek.

« La filière mise en place par les trafiquants est soupçonnée d’avoir vraisemblablement transporté jusqu’à plusieurs dizaines de personnes chaque jour depuis plusieurs mois. L’organisation se concentrait sur le transport de réfugiés venant d’Asie, du Vietnam en particulier », a précisé le parquet.

Cette organisation est notamment suspectée, dans un dossier traité principalement par la Grande-Bretagne, d’avoir rendu possible un transport dans un camion réfrigéré, découvert la nuit du 22 au 23 octobre 2019, par la police britannique dans une zone industrielle à Grays (Essex, Royaume-Uni). Au total, 39 personnes avaient été découvertes sans vie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous