Accueil Société

Violences contre des policiers à Anderlecht: deux nouvelles arrestations

Dans cette affaire, deux suspects ont déjà été placés sous mandat d’arrêt.

Temps de lecture: 2 min

Dans le cadre de l’enquête sur l’incident d’Anderlecht, au cours duquel des passants ont tenté d’empêcher une arrestation la semaine dernière, deux nouveaux suspects ont été arrêtés. Pour rappel, dans cette affaire, deux personnes ont déjà été placées sous mandat d’arrêt.

« Un troisième suspect, M.A., né en 1996, s’est rendu à la police le 26/05/2020. Il était mis à disposition du juge d’instruction et il est libéré sous conditions, pour des faits de rébellion en bande, coups et blessures volontaires sur un agent de police, avec incapacité de travail, comme auteur ou coauteur, » indique le parquet de Bruxelles au Soir, confirmant des informations de la Capitale.

« Un quatrième suspect, A.E.T., né en 2001, est arrêté ce matin suite à une perquisition. Il est mis à disposition du juge d’instruction. Il est placé sous mandat d’arrêt du chef de rébellion en bande avec arme et coups et blessures volontaires sur un agent de police, avec incapacité de travail, comme auteur ou coauteur. »

Un nez cassé et une commotion pour un policier

Jeudi dernier, le syndicat de police VSOA a distribué une vidéo de l’incident. Les images montrent les officiers en train de recevoir des coups de pied et des coups de poing de la part de passants lors d’une intervention à Anderlecht, alors qu’ils tentent de maintenir un homme au sol pour l’arrêter. Les policiers sont entourés d’autres hommes qui tentent de libérer le suspect tout en lui assénant des coups. Un des policiers a eu le nez cassé et une commotion cérébrale.

L’homme pour lequel l’intervention a commencé a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir commis un vol à l’étalage violent peu de temps auparavant. Il a été arrêté par le juge d’instruction et lundi, sa détention préventive a été prolongée d’un mois.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Vanzeveren François, jeudi 28 mai 2020, 8:19

    Tout cela semble confirmer qu'en réalité, quoiqu'en disent les islamogauchistes du PS et du PTB, nos forces de l'ordre se comportent comme il faut avec cette racaille...

  • Posté par PAEME FREDERIC, jeudi 28 mai 2020, 5:53

    C'est bizarre mais les "sages" (= les "vieux" que les politiciens appellent des fois quand ça chauffe) sont les bras croisés en train de regarder le "spectacle"...

  • Posté par Propronet Juste, mercredi 27 mai 2020, 19:01

    Hormis les policiers, il n'y avait aucun belge dans cette rue ??

  • Posté par Moris gérard, mercredi 27 mai 2020, 22:03

    MDR! Surtout pas d'amalgame car les ONG-GAUCHOS-Défenseurs-de-tous-les-maux veillent...

  • Posté par Nijs Eric, mercredi 27 mai 2020, 21:06

    malheureusement ils sont tous belges ...:-)

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko