Accueil Économie Télécoms

L’accès au câble moins cher pour les opérateurs alternatifs

Les régulateurs télécom et médias ont publié ce mercredi les nouveaux prix de gros. Ils ont dû trouver le juste équilibre entre le développement de la concurrence et la stimulation des investissements dans le réseau. Orange estime que ces prix restent trop élevés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est l’aboutissement d’un processus long de plusieurs années. Les régulateurs du secteur télécom (IBPT) et des médias (CSA, VRM et Medienrat) ont publié ce mercredi les nouveaux tarifs de gros que les opérateurs alternatifs devront payer aux câblos (Voo, Brutélé, Telenet) afin d’accéder à leur réseau et d’y faire transiter leurs différents services (internet, télévision). Cette décision fort attendue dans le monde des télécoms est la suite d’une analyse de marché du fixe réalisée en 2018 et qui avait conclu à la nécessité de maintenir un accès régulé au câble et d’ouvrir le nouveau réseau de fibre optique de Proximus. Le prix d’accès au câble est désormais connu. Pour la fibre, il faudra encore attendre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs