Accueil Économie Consommation

Horeca: le plan drastique pour rouvrir les restaurants

Fédérations, syndicats, experts et pouvoirs publics devraient rapidement donner de la clarté sur le déconfinement de l’horeca. Quelques éléments provisoires émergent déjà.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

À chaque jour qui passe sans client attablé, l’horeca perd 45 à 50 millions d’euros. C’est dire si le secteur se montre hyper impatient de sortir de son confinement, rappelant qu’il fut le premier à y avoir été astreint. Il se dit à de multiples sources, y compris gouvernementales, que le bout du tunnel ne serait plus très loin, puisque le prochain Conseil national de sécurité, prévu en principe mercredi prochain (le 3 juin) devrait donner son feu vert à la réouverture de tout (improbable) ou partie (probable) de l’horeca le 8 juin. Ceci est évidemment conditionné à l’évolution de la courbe épidémique… et à une série de mesures draconniennes visant à garantir le plus possible la sécurité sanitaire des clients et du personnel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, jeudi 28 mai 2020, 21:04

    Je reviens sur la France dont l'horeca ouvrent le 2 juin : tables de 10 personnes maximum, 1 mètre entre les tables (distanciation raisonnable), ouverture intérieure et extérieure mais on ne peut pas se tenir debout au bar. Leur Premier Ministre termine : " La liberté devient la règle, l'interdiction sera l'exception." peut-on s'en inspirer ?

  • Posté par Pochet Bernard, jeudi 28 mai 2020, 20:44

    Pas question pour moi de faire mes courses et d aller prendre un verre et de manger dans cette ambiance , surveillé par des vigiles et verbalisé ensuite à coup de 250 euros par la police. Finalement je me trouve bien chez moi et mon compte en banque lui, se porte très bien.

  • Posté par Moris gérard, dimanche 31 mai 2020, 19:47

    Tout à fait d'accord avec Pochet Bernard.

  • Posté par De Villers Léopold, vendredi 29 mai 2020, 19:59

    rester chez vous si vous avez si peur mais ce n'est pas vous qui allez sauver l'économie . tant mieux pour votre compte en banque mais un jour comme moi vous allez mourir avec un bon compte en banque pour vos héritiers.

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 28 mai 2020, 17:55

    A lire les recommandations des "experts", je me permet de suggérer aux membres de l’Horeca, de se tirer une balle dans la tête tellement ses recommandations sont exigeantes !!!! Messieurs les "experts" méditer cet adage " l’excès nuit en tout " avant de pondre des conneries pareilles !!!!

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs