Décès dus au coronavirus: la tendance est à la baisse en Belgique et ailleurs?

Décès dus au coronavirus: la tendance est à la baisse en Belgique et ailleurs?
AFP

La Belgique a recensé 257 infections au coronavirus supplémentaires ces dernières 24 heures, selon les chiffres publiés jeudi matin. 47 personnes ont été admises à l’hôpital. 32 décès sont à déplorer. Au total, 9.288 personnes sont décédées du coronavirus.

Les chiffres qui permettent de suivre l’évolution quotidienne de la propagation de l’épidémie en Belgique sont meilleurs que prévu. Tous les indicateurs diminuent constamment comme. On tourne, en moyenne hebdomadaire, autour de 44 nouvelles entrées à l’hôpital par jour, de 32 décès journaliers (dix fois moins que lors du pic), et de 212 cas positifs détectés quotidiennement.

Observe-t-on le même phénomène dans les autres pays ?

L’Europe, le continent le plus touché

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a tué plus de 175.000 personnes en Europe, dont près des trois quarts au Royaume-Uni (412 nouveaux décès recensés mercredi), en Italie (117 morts, mercredi), en France (66 morts, mercredi) et en Espagne, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 10h10.

Avec un total de 175.011 morts (pour 2.084.058 cas), l’Europe est le continent le plus durement touché par la pandémie de Covid-19, qui a tué au moins 355.548 personnes dans le monde.

Le Royaume-Uni (37.460) et l’Italie (33.072) sont les pays européens les plus atteints, suivis de la France (28.596) et de l’Espagne (27.118).

Pourtant, à la faveur d’indicateurs à la baisse dans tous les pays, le mouvement de déconfinement se poursuit et s’accélère, afin de redonner aux populations plus de liberté de mouvement et surtout de commencer à relancer des économies exsangues.

Plus de 100.000 morts aux États-Unis

Les USA, où le premier mort du Covid-19 avait été annoncé fin février, ont passé mercredi la barre des 100.000 morts, sur près de 1,7 million de cas, selon le décompte de l’université Johns Hopkins, qui fait autorité dans le pays.

Le nombre de décès aux États-Unis sur 24 heures est reparti à la hausse, avec 1.401 décès supplémentaires enregistrés entre mardi et mercredi, après trois jours d’affilée à moins de 700 morts.

Le Brésil tente de contrôler la pandémie

Au Brésil, l’urgence reste la même : tenter de contrôler la pandémie, ce que le géant sud-américain n’a pas su faire jusqu’ici. Le pays a dépassé mercredi pour la cinquième fois 1.000 morts en une journée (1.086 mercredi).

Record au Pérou

Le Pérou, entre autres pays latino-américains durement touchés, a battu mercredi son record de décès (195).

Dans toute l’Amérique latine, la pandémie se propage notamment dans les bidonvilles où des millions d’habitants sont dans l’impossibilité de respecter les mesures préventives, au risque de mourir de faim.

Une nouvelle vague en Corée du Sud

Jeudi, une nouvelle venue de Corée du Sud a ravivé les inquiétudes concernant la possibilité d’une fameuse « deuxième vague » de contamination, que redoutent tous les pays.

Les autorités ont rapporté la détection de 79 nouveaux cas en une journée, dont 69 dans l’entrepôt d’une société de commerce en ligne dans la banlieue de Séoul, soit le chiffre le plus élevé depuis le 5 avril. Les plus de 4.000 personnes travaillant dans ce bâtiment ont immédiatement été mises à l’isolement et testées.

Les autorités coréennes, dont la réponse à la pandémie a été ces derniers mois érigée en modèle d’efficacité, ont immédiatement rétabli pour deux semaines des restrictions qu’elles avaient récemment levées, comme notamment la fermeture de musées, de parcs et galeries d’art.

>> L’évolution des décès dans le monde

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous