Accueil Opinions

Le spectre du racisme hante toujours l’Amérique

La colère gronde aux États-Unis après la mort d’un Afro-Américain, victime de violences policières. Un climat délétère dont certains rendent Trump complice.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

La mort par étouffement de George Floyd, un Afro-Américain âgé de 46 ans, à Minneapolis, dans le Minnesota, après qu’un policier blanc l’ait maintenu de longues minutes couché sur un trottoir, un genou sur la gorge, a ravivé de terribles souvenirs aux États-Unis.

Le drame fait écho à la mort d’Eric Garner, un homme noir mort dans des circonstances comparables, lors de son arrestation par la police, à New York, le 17 août 2014, mais également à l’assassinat par balles, le 23 février dernier, à Brunswick, Géorgie, d’un joggeur de 25 ans, Ahmaud Arbery, afro-américain lui aussi, par un policier à la retraite et son fils.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , vendredi 29 mai 2020, 8:30

    Thx Captain Obvious... L amerique encore raciste, pourrait on avoir des opinions sur des sujets intéressants? Ou qui fachent?

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs