Accueil Opinions Cartes blanches

Nous ne pouvons réussir seuls

Un avenir salutaire pour tous ne pourra s’envisager qu’en organisant des convergences entre l’Etat et le Marché. C’est pourquoi il est essentiel de remettre à plat les rôles de chacun et les modalités de leur coexistence.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Toujours, nous avons une marge de manœuvre et pouvons influer sur le cours de l’histoire. Certains moments sont plus propices aux choix et inflexions que d’autres. La situation actuelle est une de ces croisées de chemins où l’avenir semble ouvert. La réflexion est donc plus nécessaire que jamais et on ne peut que se réjouir du nombre de cartes blanches, tribunes et analyses produites, notamment par le monde académique (1). Mais on peut aussi s’étonner de la tonalité de bon nombre de ces textes : la défense d’un bon État, seul moyen de protéger les faibles individus, qui serait attaqué par un mauvais marché.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs