Le Tour de Wallonie cycliste se tiendra du 16 au 19 août

Belga
Belga

Initialement prévu du 18 au 22 juillet et reporté en raison du Covid-19, le VOO-Tour de Wallonie avait proposé plusieurs dates, dont celles du 19 au 23 août, libérées par le report des championnats de Belgique d’Anzegem. Après avoir consulté les différents acteurs, l’administrateur-délégué Christophe Brandt et le coordinateur de la commission route pour « Belgian Cycling », Luc Fontaine ont trouvé un créneau entre le 16 et le 19 août, soit quatre étapes plutôt que cinq. Cette période permettrait aux concurrents d’y préparer le Tour de France et/ou les championnats d’Europe (si ces derniers se disputent). Cette solution permet également aux organisateurs de ne pas être en concurrence potentielle avec Milan-Sanremo qui s’obstine à demander un report au 22 août plutôt que de se disputer le 8. Le détail des étapes, qui seront en principe télévisées, sera communiqué ultérieurement. « C’est une belle période, à l’approche de différentes épreuves, dont le Tour de France bien évidemment », estime Christophe Brandt, qui se bat depuis le début de la pandémie pour maintenir son épreuve, alors que les annulations continuent de tomber, la dernière en date étant le GP de Zottegem.

Une piste pour le futur ?

Sans anticiper sur l’événement, ce déplacement d’un mois par rapport au calendrier initial pourrait être intéressant a posteriori, à la fois sur le plan sportif et populaire. En frontal depuis plusieurs années avec les deux dernières étapes du Tour, le Tour de Wallonie, qui appartient aux compétitions des « Proséries » depuis 2020 pourrait puiser dans cette expérience l’éventualité d’un changement de dates pour le futur.

Les quatre étapes ne sont pas encore connues définitivement dès lors que plusieurs communes qui avaient posé leur candidature ne sont plus intéressées par l’événement parce qu’il se déroulera en août et non plus en juillet. Des détails… importants, certes, mais une fois les dates fixées, l’organisateur va désormais pouvoir sonder les équipes intéressées par l’épreuve. Cette situation pourrait déboucher sur de jolies surprises à l’échelon du plateau proposé, a fortiori avec un direct télé toujours plus alléchant pour les partenaires, plus encore en cette période plutôt délicate pour les opérations marketing…

 
 
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous