Accueil Économie Finances

Opération impôts: le coup de pouce du fisc à l’économie partagée est toujours d’actualité

Les revenus issus de l’économie collaborative sont toujours exonérés d’impôts pour 2019, jusqu’à 6.250 euros. Autre limite : certaines plateformes, comme Airbnb, ne bénéficient pas de ce régime fiscal avantageux. Pourquoi ? On vous explique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Location de voiture entre particuliers, repas cuisiné pour les voisins, garde d’enfants, d’animaux, travaux d’entretien… Depuis 2018, l’économie dite « collaborative » fait l’objet d’un régime fiscal bien particulier. Les revenus de 2019 qui en sont issus sont exonérés d’impôts, sauf s’ils dépassent 6.250 euros. Dans ce cas, plus de cadeau : l’ensemble des sommes gagnées est taxé comme des revenus professionnels classiques, au taux de votre tranche d’imposition la plus élevée (jusqu’à 50 %).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs