Thibaut Courtois, le gardien du Real Madrid, se livre sur la reprise de la Liga: «Je me sens prêt pour ce qui arrive» (vidéo)

Capture Twitter Real Madrid
Capture Twitter Real Madrid

Alors que le championnat d’Espagne est appelé à reprendre ses droits dans deux semaines, les équipes accélèrent le rythme à l’entraînement afin d’être prêtes. Au Real Madrid, Thibaut Courtois, le gardien belge, se dit impatient. « Il y avait un grand désir de retrouver l’entraînement et nous nous en sortons très bien », a évoqué l’ancien dernier rempart de Chelsea et Genk sur les réseaux de l’UEFA et du Real Madrid. « La première semaine a été étrange car nous devions nous entraîner individuellement, mais dans ces semaines où nous pouvons être en petits groupes, nous pouvons déjà faire plus de choses. De plus, je n’ai pas perdu le toucher du ballon avec la main. Lors du premier entraînement, après deux mois, je me suis rendu compte que je n’avais rien perdu. C’est pour ça que je me sens prêt pour ce qui arrive. »

Et le principal intéressé de poursuivre en évoquant la configuration des séances mises au point par le staff technique madrilène. « Nous faisons désormais des entraînements plus ou moins normaux et petit à petit, nous travaillons le physique pour entamer les onze derniers matchs de la meilleure manière possible. J’avais très envie de revoir mes coéquipiers et de m’entraîner. Nous avons cette chance de posséder cette technologie aujourd’hui, car si tout cela était arrivé il y a 25 ans, ça aurait été bien différent. Il y a un protocole qu’il faut suivre, même s’il y a des choses dont nous ne sommes pas habitués. Nous l’avons noté lors de la première semaine, où nous avions un entraîneur des gardiens mais qui ne pouvait ni tirer ni nous faire des passes. Ce sont des choses étranges au début, mais nous nous y adaptons petit à petit. »

À deux semaines de la reprise de la Liga, les choses sérieuses (re)commencent au sein du noyau de la Casa Blanca. « En nous entraînant en petits groupes, nous avons déjà recommencé à tirer et les joueurs de champ peuvent maintenant travailler la possession. Par exemple, les entraînements de gardiens ont été les mêmes que j’ai eus durant toute ma carrière. Nous avons une grande faim de retrouver ces duels à l’entraînement, ces matchs à onze contre onze, de rire tous ensemble… Petit à petit, quand nous pourrons changer de phase, nous le ferons, mais pour le moment, nous travaillons comme le dit le protocole ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous