Accueil Monde Europe

En Russie, la gestion du coronavirus assombrie par les doutes sur les manipulations de chiffres de mortalité

Deuxième pays au monde en nombre de contaminations, la Russie n’a pas nié l’ampleur de la crise sanitaire et a multiplié les mesures. Mais, bien inférieure aux moyennes occidentales, la mortalité (quelque 1 %) intrigue d’autant plus que Moscou a connu en avril près de 20 % de plus de morts qu’en dix ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Cela devait être le printemps triomphant de Vladimir Poutine. Mais le coronavirus a bousculé les plans du chef du Kremlin. Le président a été contraint de repousser sine die le référendum constitutionnel du 22 avril qu’il est soupçonné d’avoir orchestré pour se maintenir au pouvoir. Au lieu d’organiser son grand projet, Vladimir Poutine s’est retranché dans sa résidence près de Moscou, multipliant allocutions et annonces sur la pandémie. Devant ses écrans de visio-conférences avec ministres et gouverneurs, le président est paru frustré et tendu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par JIDOVTSEFF Jacques, mercredi 1 juillet 2020, 12:04

    C'est une manie de contester les chiffres du côté Européen. La chine, c'est faux, la Russie c'est faux, l'Afrique c'est faux, surtout quand les chiffres de l’UE explosent. Nous avons quand même un fameux orgueil de toujours croire que qu'en occident tout est mieux qu'autre part. Parce que on ne manipule pas les chiffres!! La Belgique est peut-être le seul pays à n'avoir rien manipulé, et on se retrouve entête de liste des décès.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs