Accueil Monde

Migrations: Athènes envisage d’accepter des observateurs turcs sur des îles grecques

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement grec envisage d’accepter la présence d’observateurs turcs sur les îles grecques de la mer Egée dans le cadre de l’application d’un accord bilatéral sur « la réadmission » des migrants en Turquie, a annoncé dimanche le ministre grec de la Politique d’immigration. « Il faut mettre de l’ordre dans le chaos (migratoire) et ce serait stupide de refuser (cette aide) », a lancé Yannis Mouzalas à la télévision grecque Skaï.

Le protocole gréco-turc « de réadmission » des migrants en Turquie avait initialement été signé en 2001 et entériné en 2002 avant de tomber en désuétude en raison du refus de la Turquie de l’appliquer. Mais Athènes a réactivé ce protocole avec Ankara en raison de la pression de l’UE sur la Grèce pour endiguer le nombre de migrants et réfugiés qui arrivent sur son territoire en provenance des côtes turques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs