Accueil Économie Entreprises

Un établissement horeca sur deux risque de faire faillite

La crise du coronavirus a fortement touché le secteur, qui ne sait toujours pas quand il pourra reprendre du service.

Temps de lecture: 1 min

Une entreprise horeca sur deux se trouve au bord de l’asphyxie, selon une étude menée par l’expert en données d’entreprises Graydon et relayée par les quotidiens L’Echo et De Tijd samedi.

À lire aussi Horeca: le plan drastique pour rouvrir les restaurants

Même en cas de réouverture des établissements le 8 juin, en faisant l’hypothèse que les entreprises horeca engrangeront 50 % de leurs revenus habituels jusqu’à la fin de l’été, 25 % continueront à faire face à de sérieux problèmes. Il faut s’attendre à une déferlante de faillites des cafés, restaurants et hôtels lorsque les tribunaux de commerce pourront reprendre leurs activités.

À lire aussi Déconfinement: comment l’Etat veut aider l’horeca pour sa réouverture

S’ils doivent rester fermés jusqu’à la fin de l’été, deux établissements sur trois seront menacés de faillite. À Bruxelles, la fédération régionale de l’Horeca fait le même constat. La moitié des 4.000 établissements risque de déposer le bilan, indique-t-elle dans La Capitale.

À lire aussi Le plan à 2,5 milliards du gouvernement fédéral

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Moris gérard, dimanche 31 mai 2020, 17:38

    Un sur deux seulement?Tous au Quick ou au Mac Do-

  • Posté par Biot Philippe, samedi 30 mai 2020, 10:52

    L'autorisation est une chose. Aller s'asseoir juste pour papoter, prendre un verre ou pour manger, maintenant? On attend tous cette occasion mais….la prudence reste de mise.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière