Les Belges bienvenus en Croatie s’ils peuvent montrer une preuve de réservation

Les Belges bienvenus en Croatie s’ils peuvent montrer une preuve de réservation

Les touristes belges sont les bienvenus en Croatie mais ils doivent être en mesure de présenter les documents requis (contrat de location, acte de propriété, réservation d’hébergement, leasing d’un bateau...) à la frontière, précise l’Office du tourisme croate en Belgique pour éviter toute confusion. Les Affaires étrangères confirment dimanche mais rappellent que, côté belge, tout voyage non essentiel vers l’étranger reste pour l’instant interdit.

La Croatie a ouvert jeudi sa frontière sans conditions pour les ressortissants de 10 pays de l’Union européenne. Sur la liste figurent notamment l’Allemagne, la Slovénie et l’Autriche. Cela signifie que les ressortissants de ces pays peuvent à présent s’y rendre sans prouver la raison de leur venue, donc comme avant la crise du Covid-19.

La Belgique ne figure pas sur la liste annoncée jeudi mais les touristes belges ne sont toutefois pas interdits d’accès, à condition de prouver par exemple qu’ils ont une réservation dans un hôtel, une maison de vacances ou un camping, nuance l’Office du tourisme. Les voyageurs doivent en outre compléter un formulaire sur le site www.entercroatia.mup.hr pour éviter une longue attente à la frontière.

Les Affaires étrangères ont confirmé à Belga que la Croatie autorise les Belges à y entrer s’ils ont les documents requis mais insistent sur le fait que côté belge, les voyages à l’étranger non essentiels restent de toute façon interdits jusqu’à nouvel ordre.

«Nous attendons toujours des recommandations positives et un feu vert du gouvernement belge. Celui-ci une fois obtenu, les voyageurs belges seront les bienvenus en Croatie», résume Ivan Novak, directeur de l’Office national croate du tourisme en Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
  • Ce lundi, le Roi a refusé la démission des deux préformateurs, Egbert Lachaert (VLD) et Conner Rousseau (SP.A). Quarante-huit heures pour sauver la Vivaldi...
    Politique

    Négociations fédérales: les deux scénarios en cas d’échec de la Vivaldi

  • 7-5, 6-3
: Djokovic a dû s’employer pour écarter le surprenant Schwartzman, en finale à Rome. @EPA
    ATP - WTA

    Déjà la revanche pour Djokovic

  • Il se dit depuis toujours que l’ego de Georges-Louis Bouchez, sa soif inextinguible de médiatisation aussi, pourraient le perdre.
    Politique

    Georges-Louis Bouchez, comme un joueur de poker accro

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous