Coronvirus: 28.000 morts au Brésil et Bolsonaro méprise un nouvelle fois les règles sanitaires

Coronvirus: 28.000 morts au Brésil et Bolsonaro méprise un nouvelle fois les règles sanitaires

Le président brésilien Jair Bolsonaro a participé dimanche à un rassemblement avec ses partisans, bravant une nouvelle fois les normes sanitaires et règles de distanciation sociale à l’heure où le pays enregistre près d’un demi-million de cas du nouveau coronavirus.

Le chef de l’Etat, ouvertement contre les mesures de confinement, s’est présenté devant le palais présidentiel à Brasilia, saluant des dizaines de sympathisants qui scandaient : « mythe, mythe, mythe ».

Tout en se gardant cette fois de toucher les mains de ses partisans, M. Bolsonaro, entouré de ses gardes du corps, a porté deux enfants sur ses épaules. Il est par la suite monté sur un cheval de la police.

Le Brésil, 210 millions d’habitants, est le quatrième pays comptant le plus de morts du nouveau coronavirus en date de samedi avec 28.834 décès, derrière les États-Unis (plus de 103.000), le Royaume-Uni (38.489) et l’Italie (33.414), selon un bilan établi par l’AFP.

Le géant latino-américain va bientôt dépasser les 500.000 cas de nouveau coronavirus, deuxième chiffre le plus haut du monde après les États-Unis qui enregistrent environ 2 millions de personnes infectées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous