Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’OMS recadre un médecin italien qui affirme que le virus est devenu moins pathogène

Michael Ryan, chef du programme d’intervention d’urgence à l’OMS, a tout de suite réagi.

Temps de lecture: 2 min

Rien ne permet d’affirmer que le nouveau coronavirus soit devenu moins pathogène, a prévenu lundi l’OMS après les propos d’un célèbre médecin italien affirmant que le virus perdait de sa virulence.

« Nous devons être exceptionnellement attentifs à ne pas donner le sentiment que tout à coup le virus, par sa propre volonté, a décidé de devenir moins pathogène. Ce n’est pas du tout le cas », a déclaré Michael Ryan, chef du programme d’intervention d’urgence à l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle. Le nouveau coronavirus « reste un virus tueur » et « des milliers de personnes continuent de mourir chaque jour », a-t-il souligné, interrogé sur les déclarations de ce médecin et urgentiste italien selon qui le nouveau coronavirus avait disparu d’Italie.

Les déclarations du médecin italien

« En réalité, le virus n’existe plus cliniquement en Italie », a affirmé dimanche à la télévision RAI le Dr Alberto Zangrillo, directeur de l’hôpital San Raffaele de Milan (Nord). « Les prélèvements effectués au cours des dix derniers jours ont montré une charge virale absolument infinitésimale en termes quantitatifs par rapport à ceux effectués il y a un mois ou deux mois », a-t-il déclaré.

Pour l’OMS, ces constatations pourraient s’expliquer par une moindre exposition au virus.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Wilmes Paul, mardi 2 juin 2020, 15:22

    Je fais quand meme plus confiance a tous ces médecins de terrain qui savent de quoi ils parlent,de plus ce n est pas la 1er fois que l OMS se trompe (voir 2019)

  • Posté par Wilmes Paul, mardi 2 juin 2020, 15:23

    pas 2019 mais 2009

  • Posté par Maury Eric, mardi 2 juin 2020, 12:52

    L'OMS est pourrie par le lobbying des sociétés pharmaceutiques et ferait mieux de faire profil bas quand on voit les dégâts économiques que leur diffusion de la panique inconsciente a suscité.

  • Posté par Trevisan Lucio, lundi 1 juin 2020, 21:31

    Et si on écoutait un autre professeur : Yonathan Freund, urgentiste à la Pitié-Salpêtrière (journal Le Point) : https://www.lepoint.fr/sante/kine/je-pense-qu-il-n-y-aura-pas-de-deuxieme-vague-cet-ete-ni-a-la-rentree-01-06-2020-2377745_2467.php. Pour lui il n'y aura pas de seconde vague ni même en automne. ..."Je pense qu'il est cohérent d'interdire encore quelque temps les grands rassemblements en milieu fermé. Mais rouvrir tous les bars, les cafés, les restaurants, ou encore les salles de sport et de spectacle ne poserait aucun problème. La décision d'autoriser la réouverture des terrasses uniquement est hypocrite ? il suffit de se promener dans Paris ces derniers jours pour voir que les Parisiens n'ont pas attendu cette décision. Autoriser l'usage des transports en commun et fermer les salles de sport ainsi que les cinémas est tout aussi incompréhensible. Je ne m'explique ces décisions que par la velléité de dire aux Français « attention, ne vous relâchez pas, on ne sait jamais »..."mais il faut à présent être objectif et dire clairement qu'actuellement il n'y a quasiment plus de circulation du virus. Alors, reprenons rapidement la vie d'avant et suivons de près une éventuelle reprise de l'épidémie."....

  • Posté par Villers Yves, lundi 1 juin 2020, 21:08

    Raoult a-t-il aussé été recadré par l'OMS ?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs