Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: un déferlement de violence, exutoire aux failles de la société

La mort de George Floyd, victime de la violence policière, a surpris l’Amérique qui émergeait d’un long confinement, exsangue nerveusement et économiquement. Les inégalités criantes d’une société profondément inégalitaire ont provoqué une cascade de violences urbaines, sans fin en vue.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 5 min

Du jamais vu depuis les émeutes raciales qui suivirent l’assassinat du révérend Martin Luther King en 1968 : 75 villes affectées par l’immense colère populaire née de violences policières, attisée par l’apparent blanc-seing intitial envers l’agent de police coupable d’avoir étouffé un Afro-Américain de 46 ans, George Floyd, lundi 25 mai dans les faubourgs de Minneapolis, dans le Minnesota.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs