George Floyd est mort d’asphyxie, selon une autopsie indépendante

George Floyd est mort d’asphyxie, selon une autopsie indépendante
EPA.

La première autopsie, commandée par la justice, de George Floyd avait conclu à une mort résultant d’une combinaison de facteurs, dont la consommation de drogues, des problèmes de santé et l’altercation avec la police.

Une deuxième autopsie, indépendante, a été réalisée. Il en ressort, d’après plusieurs médias américains citant l’avocat de la famille, que George Floyd est décédé d’asphyxie.

Selon le rapport d’autopsie, George Floyd ne pouvait plus respirer à cause de la pression exercée sur son dos par l’agent qui le maintenait au sol. L’agent ayant son genou sur le cou de la victime aurait, lui, empêché le sang d’irriguer le cerveau.

Derek Chauvin, l’agent qui avait son genou sur le cou de la victime, a été inculpé pour homicide involontaire.

Sur le même sujet
HomicideGeorge Floyd
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous