Accueil Monde États-Unis

Le chef de la police de Houston demande à Trump de se taire: «Il ne s’agit pas de dominer»

Le président des Etats-Unis a annoncé le déploiement dans la capitale de « milliers de soldats lourdement armés » et policiers.

Temps de lecture: 2 min

Le président américain Donald Trump a promis lundi de restaurer l’ordre dans une Amérique en proie à un déferlement de colère historique, menaçant de déployer l’armée pour faire cesser les violences.

Face aux troubles liés au décès de George Floyd se surajoutant à la pandémie de coronavirus, le président des Etats-Unis a annoncé le déploiement dans la capitale de « milliers de soldats lourdement armés » et policiers pour mettre un terme « aux émeutes » et « aux pillages ». Il a jugé que les troubles de la veille à Washington étaient « une honte ».

Appelant les gouverneurs à agir vite et fort pour « dominer les rues » et briser la spirale des violences, il leur a lancé une mise en garde. « Si une ville ou un Etat refuse de prendre les décisions nécessaires pour défendre la vie et les biens de ses résidents, je déploierai l’armée américaine pour régler rapidement le problème à leur place », a-t-il lancé, dénonçant des actes de « terrorisme intérieur ». Comme le rappelle la RTBF, le président des Etats-Unis a également appelé la police à « dominer. »

Ces déclarations ont suscité de vives réactions. Comme l’a relevé en Belgique la RTBF, le chef de la police de Houston s’est exprimé au sujet des sorties de Donald Trump. « Si vous n’avez rien de constructif à dire, gardez votre bouche fermée parce que vous mettez en danger des hommes et des femmes d’une vingtaine d’années, a-t-il déclaré. Il ne s’agit pas de dominer. Il s’agit de gagner les cœurs et les esprits. Et soyons clairs. Nous ne voulons pas que les gens confondent la gentillesse avec la faiblesse. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par PIGNEUR Alain, mercredi 3 juin 2020, 11:18

    Pourriez-vous éviter l'emploi de l'inutile "tracing" quand nous disposons du bien français "traçage " ? Et pour éviter la connotation péjorative de ces 2 mots, la périphrase "suivi de contact " , plus empathique, devrait même être privilégiée.

  • Posté par PIGNEUR Alain, mercredi 3 juin 2020, 11:18

    Pourriez-vous éviter l'emploi de l'inutile "tracing" quand nous disposons du bien français "traçage " ? Et pour éviter la connotation péjorative de ces 2 mots, la périphrase "suivi de contact " , plus empathique, devrait même être privilégiée.

  • Posté par Vanden Eynde Luc, mardi 2 juin 2020, 15:58

    Quel méchant flic ! Barnum va très vite le limoger !

  • Posté par Wilmes Paul, mardi 2 juin 2020, 15:26

    Bientôt on va leurs envoyer l ONU

  • Posté par Wolfs Tonny, mardi 2 juin 2020, 14:56

    Bravo pour le chef de police de Houston. Si beaucoup d'autres américains pouvaient avoir la même réaction, ce serait génial.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs