Etats-Unis: l’Union européenne est «choquée» et «atterrée» par la mort de George Floyd

Etats-Unis: l’Union européenne est «choquée» et «atterrée» par la mort de George Floyd
Reuters

L’Europe est « choquée » par la mort de George Floyd, résultat d’un « usage excessif » de la force policière qui doit être condamné, a affirmé mardi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

« Ici en Europe, tout comme le peuple américain, nous sommes choqués et atterrés par le décès de George Floyd », a répondu M. Borrell, interrogé à ce propos au cours d’une conférence de presse.

Il a appelé à faire preuve de vigilance face à un « usage excessif de la force » comme cela a été le cas dans le décès, lundi 25 mai dernier à Minneapolis, de ce Noir américain de 46 ans non armé, après qu’un policier blanc s’est agenouillé sur son cou pendant plus de huit minutes.

« Un abus de pouvoir »

« C’est un abus de pouvoir, cet acte doit être dénoncé et combattu, ici, aux Etats-Unis, partout », a ajouté l’Espagnol. M. Borrell a insisté sur le droit de manifester pacifiquement, alors que les actions de protestation, certaines violentes, se multiplient depuis une semaine aux Etats-Unis, et que des manifestations ont eu lieu aussi en Europe.

« Nous condamnons tout acte de violence et de racisme et appelons à la désescalade des tensions. Nous sommes confiants dans la capacité des Etats-Unis à se rassembler et à répondre à cette problématique importante en ces temps difficiles », a ajouté le Haut représentant. « Toutes les vies sont importantes, les vies noires aussi », a martelé Josep Borrell.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous