De plus en plus de personnes se font à nouveau la bise ou se serrent la main

De plus en plus de personnes se font à nouveau la bise ou se serrent la main
Photo News

L’assouplissement des mesures permet à un plus grand nombre de personnes de se faire la bise ou de se serrer la main en dehors de leur propre foyer, a fait savoir mardi l’Université d’Anvers à travers les résultats de son enquête hebdomadaire sur l’expérience de la crise liée au coronavirus.

Le 11e volet de la grande étude de l’UAnvers sur le coronavirus, menée auprès de 50.000 personnes, montre que 60 % des répondants travaillent encore exclusivement à domicile.

Un participant sur cinq, âgé de 66 ans et plus, a déclaré avoir pris sa retraite pendant la crise. Il reste à voir si ce choix a été accéléré par la situation actuelle.

Une grande majorité des jeunes (77 %) estiment que leur opinion n’est pas suffisamment prise en compte.

Mardi, l’étude comptera un 12e volet. L’enquête examinera alors, entre autres, les projets de vacances et la réouverture dans l’industrie hôtelière.

 
 
À la Une du Soir.be
  • Ce lundi, le Roi a refusé la démission des deux préformateurs, Egbert Lachaert (VLD) et Conner Rousseau (SP.A). Quarante-huit heures pour sauver la Vivaldi...
    Politique

    Négociations fédérales: les deux scénarios en cas d’échec de la Vivaldi

  • 7-5, 6-3
: Djokovic a dû s’employer pour écarter le surprenant Schwartzman, en finale à Rome. @EPA
    ATP - WTA

    Déjà la revanche pour Djokovic

  • Il se dit depuis toujours que l’ego de Georges-Louis Bouchez, sa soif inextinguible de médiatisation aussi, pourraient le perdre.
    Politique

    Georges-Louis Bouchez, comme un joueur de poker accro

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous