Accueil Monde Afrique

RD Congo: la mort du juge Yanyi Ovungu secoue l’opinion publique

Dix ans après l’assassinat de Floribert Chebeya, « la voix des sans voix », le décès suspect du magistrat qui menait un procès destiné à faire date contre de hautes personnalités continue à poser bien des questions. La thèse de l’empoisonnement prend de l’ampleur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Voici dix ans, le corps sans vie de Floribert Chebeya était retrouvé dans une voiture. La mise en scène était ignoble, la raison du crime évidente : le fondateur de l’ONG « La Voix des sans Voix », l’infatigable défenseur des droits de l’homme, se préparait à publier un dossier concernant des massacres commis dans le Bas-Congo. L’assassinat fit couler beaucoup d’encre, un procès eut lieu, le cinéaste Thierry Michel y consacra un film, mais jusqu’à ce jour, les principaux suspects coulent des jours tranquilles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs