Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: en proie aux pillages ciblés, New York durcit le couvre-feu

Après les pillages spectaculaires de lundi, le maire Bill de Blasio a décidé de prolonger le couvre-feu jusqu’au 7 juin. Mais il refuse de déployer la Garde nationale comme le réclame Donald Trump.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

La police de New York n’a pas fait son boulot hier, point à la ligne ». Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, n’a pas mâché ses mots mardi, en conférence de presse dans la capitale régionale, Albany. Il ne décolérait après les pillages systématiques survenus en centre-ville, à Manhattan et dans le Queens, perpétrés par de petits groupes extrêmement organisés de maraudeurs, appartenant à des bandes notoires. Ces cambrioleurs ont ciblé des magasins précis : électronique, sport, téléphonie mobile, ne s’attardant même pas sur les succursales bancaires. La préméditation était évidente : des « casseurs » se sont chargés exclusivement de briser les devantures, tandis que des « guetteurs » surveillaient les alentours sur des scooters, puis des « maraudeurs » munis de grands sacs-poubelles sont intervenus pour la grande razzia.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 3 juin 2020, 7:40

    Ça chauffe, et pas seulement à cause du réchauffement climatique.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs