Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos d’Arielle Dombasle et de la bulle élargie

Il faudra s’habituer à de nouvelles règles au restaurant.
Il faudra s’habituer à de nouvelles règles au restaurant. - Photo News

1. Le chiffre du jour : 10

C’est le nombre de personnes avec lesquelles on pourra avoir des contacts par semaine, en plus de la famille, dans ce qui est qualifié de « bulle personnelle élargie », dès le lundi 8 juin, à la faveur de la phase 3 du déconfinement. Chacun pourra aussi changer ces dix contacts de semaine en semaine. Les autorités précisent que le but reste de limiter les contacts tout en sachant précisément qui l’on a côtoyé, pour le cas où il faudrait réagir à une contamination. Si une activité en groupe est organisée, elle ne pourra compter que dix personnes maximum y compris les enfants, que ce soit à domicile ou à l’extérieur (parc, restaurant…). En ajoutant l’âge du capitaine, on a pratiquement une question de math pour l’examen.

2. L’image du jour

Le déconfinement phase 3 va nous permettre aussi de rejoindre nos résidences secondaires en France, en Espagne ou ailleurs en Europe. Enfin du moins pour ceux qui en ont une. Les autres pourront faire du kayak (et un peu plus).

3. La citation du jour

« Des sommes colossales vont être mobilisées pour le soutien aux entreprises marchandes. Quant aux mesures sociales, pourtant présentées comme « urgentes » par le Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES) dans son rapport du 23 avril en préparation du Conseil National de Sécurité (CNS), elles n’ont jusqu’ici même pas été abordées, ou si peu », alerte dans une Carte blanche un collectif de Fédérations actives dans le secteur social.

4. La bonne nouvelle du jour : au resto dès lundi

Cafés, bars et restaurants pourront bien rouvrir le lundi 8 juin. Les tables seront disposées afin de garantir un intervalle d’1,5 m entre elles. Les clients ne pourront être que 10 maximum par table. La distance entre les tables pourra être moindre si des parois de protection en plexiglas ou d’autres barrières physiques sont disposées. Pour nous, ce sera deux plats du jour, un demi de rosé, de l’eau pétillante et du gel hydroalcoolique, s’il vous plaît.

5. Le détournement du jour : avec Arielle Dombasle

On avait quitté Arielle Dombasle, un peu perdue en plein début de confinement, dans un Paris vide, à la recherche d’une pharmacie. On la retrouve deux mois plus tard, en mode déconfinement, toujours aussi perchée, mais plus joyeuse, alors qu’elle retrouve un Paris libéré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous