Accueil Opinions Chroniques

Une puissance magique et malfaisante

La mort de George Floyd secoue l’Amérique. Mais il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que le racisme tue ou blesse...

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Le meurtre de George Floyd a réveillé une Amérique qui, pendant près de quatre ans, a paru anesthésiée par son excentrique président. Jusqu’à ce que le Covid-19 ravage New York et quelques autres grandes villes du pays. On savait Donald Trump incontrôlable. Là, il s’est révélé aussi incapable de contrôle. L’épidémie a flambé malgré ses discours et ses tweets désordonnés. L’économie s’est effondrée et le chômage a flambé en quelques semaines. Fin de ce qu’il considérait comme les trophées pour sa réélection.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Yves De Groote, samedi 6 juin 2020, 0:55

    Monsieur Berenboom, pouvez-vous m'éclairer et me dire qui est la Grande Sophie qui va les autoriser à revenir pousser des cris de singes?

  • Posté par Lucas Danièle, vendredi 5 juin 2020, 20:55

    Ah voilà! du racisme anti-blancs, donc?... Messieurs Proponet et Braconnier se rendent-ils compte qu'ils se montrent comme exemples vivants du racisme dont parle Alain Bernboom?

  • Posté par Braconnier Michel, vendredi 5 juin 2020, 19:28

    Pitoyable! Comparer les assasinats multiples de la police des EU avec les cris des supporters du foot, cris détestables, mais des cris venant de personnalités bien particulières, me parait pitoyable! Par ailleurs le cas de Semira, n'est pas raciste en soi et s'appliquait à tout réfugié renvoyé dans son pays. De tels amalgames ne plaident pas en faveur de votre jugement. On ajoutera que le mariage forcé est fréquent dans de nombreux pays du monde. Que ces pays disent que c'est une base religieuse et vous resterez coi. Parlez nous du racisme en Inde, au Pakistan, ou en Palestine...

  • Posté par Propronet Juste, vendredi 5 juin 2020, 12:35

    Arrêtez de fustiger les Belges et la police; il n'y a pas pire racistes que les étrangers vivant chez nous.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs