Accueil Opinions

«La Côte d’Ivoire n’a pas encore intégré la réalité de la menace terroriste»

Le journaliste mauritanien Lemine Ould Mohamed Salem a travaillé pour plusieurs médias internationaux, dont Le Soir. C’est un fin connaisseur des mouvements islamistes radicaux de l’Afrique de l’Ouest. On lui doit également le documentaire « Salafistes », co-réalisé avec François Margolin. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Comment analysez-vous l’attaque perpétrée dimanche en fin d’après-midi par des assaillants lourdement armés dans la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam, à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan ?

C’est tout sauf une surprise. Depuis quelque temps déjà, on observe que des djihadistes se revendiquant d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) veulent transporter leur action au-delà du Mali, leur territoire historique. Avant Grand-Bassam, faut-il rappeler qu’à la mi-janvier Ouagadougou, au Burkina Faso, a été frappée par une attaque terroriste. Deux mois après celle de l’hôtel Radisson Blu, à Bamako.

Cette fois, la cible c’est Abidjan, une des vitrines de la présence française en Afrique…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs