Accueil Société

Déconfinement: dès ce lundi, tout est permis, sauf…

Le Conseil national de sécurité a donné son feu vert à un large déconfinement. Bars, restos, salles de fitness rouvrent le 8 juin, les frontières le 15, les salles de spectacle, parcs d’attractions et cinémas le 1er juillet. La bulle s’élargit à dix contacts par semaine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Au Royaume de Belgique, les citoyen(ne)s sont libres de se réunir, de s’associer, de circuler, d’exercer leur culte  ; le respect de la vie privée et familiale, l’accès à l’enseignement, la protection de la propriété sont garantis. Ces libertés fondamentales ont été confinées pendant quatre-vingts jours. Elles seront restituées ce lundi 8 juin. Pas intégralement. Mais très largement. Assez pour que Sophie Wilmès parle de « basculement » dans le déconfinement, que la Première ministre ose ce « nous touchons du bout des doigts le retour à une forme de normalité ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Van Oye Laurent, jeudi 4 juin 2020, 9:34

    La jeune génération est respectueusement restée confinée par soucis pour ses ainés. Elle est pleinement récompensée par la réouverture tant attendue des casinos, lieux de culte, et la fermeture des lieux de la nuit ... à moins que cela ne soit l'inverse ?

  • Posté par Ramboux Julien, jeudi 4 juin 2020, 8:53

    ça traîne, ça traîne le déconfinement alors que le virus ne circule plus --'

  • Posté par Germay Bernard, jeudi 4 juin 2020, 8:21

    Tout est quasiment permis, sauf l'enseignement des ados, ... Question de priorité de la société contemporaine ...

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 4 juin 2020, 6:18

    Super. Mais j'ai quand même un goût amer de constater qu'il est toujours interdit aux médecins traitants de prescrire le traitement préconisé par celui qui est reconnu comme étant le numéro un de la recherche en matière d'épidémie.

  • Posté par Esquenet Alexandre, jeudi 4 juin 2020, 10:21

    Lequel?

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs