Contacts sociaux, sport, vacances: la phase 3 du déconfinement commence ce lundi

Contacts sociaux, sport, vacances: la phase 3 du déconfinement commence ce lundi
Photo news

La phase 3 du déconfinement débutera bien lundi prochain, le 8 juin, a confirmé mercredi la Première ministre Sophie Wilmès à l’issue d’un nouveau Conseil national de Sécurité. Cette phase 3 est marquée par un changement d’approche. « Nous avons commencé par tout interdire (…). Dès le 8 juin, nous pourrons raisonner avec comme point de départ nos libertés. Autrement dit, tout sera permis, sauf… », a indiqué la Première ministre.

Les contacts sociaux élargis

Dès lundi, des contacts plus rapprochés seront autorisés avec 10 personnes par semaine, en plus de celles du foyer, dans ce qui est qualifié de « bulle personnelle élargie ». Cette règle vaudra pour chaque personne. Chacun pourra aussi changer ces dix contacts de semaine en semaine.

Le but reste de limiter les contacts tout en sachant précisément qui l’on a côtoyé, pour le cas où il faudrait réagir à une contamination au Covid-19. Si une activité en groupe est organisée, elle ne pourra compter que dix personnes maximum en ce compris les enfants, que ce soit à domicile ou à l’extérieur (parc, restaurant…)

Ces assouplissements ne suspendent pas les mesures d’hygiène indispensables (lavage des mains, ne pas faire la bise ou serrer la main). Le CNS continue de recommander à la population de privilégier les activités en plein air ou, si ce n’est pas possible, dans des pièces suffisamment ventilées. Les précautions supplémentaires pour les personnes des groupes à risque restent de vigueur. Les distances de sécurité sont toujours d’application, sauf pour les personnes de son propre foyer, les enfants de moins de 12 ans entre eux, et pour des personnes faisant partie de la bulle élargie, sans quoi le port du masque reste recommandé. Au niveau professionnel, le télétravail reste recommandé.

Redémarrage de l’Horeca

La réouverture des établissements Horeca aura également bien lieu lundi prochain. Cela concerne les cafés, bars et restaurants, à condition de suivre un protocole très strict. Tout ne sera toutefois pas rouvert. Ainsi, les casinos, les salles de fêtes et de réception ne pourront rouvrir que le 1er juillet. Ces dernières ne pourront accueillir que 50 personnes au maximum. Les discothèques et boîtes de nuit ne pourront pas rouvrir avant la fin août.

La réouverture dans l’Horeca est autorisée jusqu’à 1h00 du matin sauf si les autorités communales en décident autrement, cette mesure concernant aussi les magasins de nuit. Concrètement, les règles de distanciation sociale entre clients seront d’application. Les tables seront disposées afin de garantir un intervalle d’1,5 m entre chaque client, qui ne pourront pas être plus de 10 maximum par table. Il sera néanmoins possible de déroger à cette règle d’1,5 m à condition que des parois de protection en plexiglas ou d’autres barrières physiques soient disposées entre les tables. Du gel hydroalcoolique devra également être mis à disposition du personnel et des clients. Les clients ne devront pas être enregistrés, contrairement à ce que certaines fuites laissaient penser ces derniers jours.

Dans les hôtels, les boissons de bienvenue ou en libre-service seront interdites et les minibars seront vides. Les gestionnaires sont invités à limiter au maximum les contacts avec les clients en élaborant des options d’enregistrement et de départ alternatifs. Les clés seront désinfectées et une attention particulière sera portée à la désinfection de certaines zones de la chambre telles que les interrupteurs ou les poignées.

Loisirs et sport

Outre l’Horeca, plusieurs autres secteurs d’activité sont autorisés à reprendre lundi : les salles de fitness, les brocantes et les marchés aux puces (tous les deux limités à 50 exposants) ainsi que les bureaux de paris sportifs mais aussi les loueurs d’équipements de loisir (VTT, bateaux, etc.).

Le Conseil National de Sécurité a aussi annoncé autoriser la pratique générale du sport à partir du 8 juin. Elle se fera sans distinction entre amateurs ou professionnels, entre entraînements et compétitions en salle ou en plein air si des protocoles de sécurité sont respectés. Seuls les sports de contacts comme le judo, la boxe, le basket et le volley ne pourront pas reprendre. Seuls des entraînements sans contact seront autorisés dans ces sports.

Au niveau des infrastructures, les piscines et les salles de wellness resteront fermées. Les vestiaires et les douches ne seront pas encore accessibles.

A partir du 1er juillet, « tout sera permis » au niveau du sport, y compris les compétitions avec la présence du public « assis », à condition de suivre une série de protocoles de sécurité pour éviter la contamination du coronavirus. Les entraînements, encadrés d’un coach, seront autorisés pour cinquante personnes en respectant les distances de sécurité. Ce nombre reste limité à vingt jusqu’à la fin du mois de juin.

La culture

A partir du lundi 8 juin, toutes les activités culturelles sans public pourront également reprendre. Les activités avec public, dont les cinémas, restent par contre interdites, mais pourront reprendre à partir du 1er juillet. Des mesures précises concernant la gestion de l’audience devront être prises et un maximum de 200 personnes pourront être présentes. Le port du masque sera fortement recommandé.

Toutes les activités de loisirs seront également autorisées dès, à quelques exceptions près, à savoir les conférences, les parcs d’attractions et les plaines de jeux en intérieur, qui ne pourront reprendre qu’à partir du 1er juillet. Les kermesses et les fêtes de villages restent, elles, interdites jusqu’au 1er août. Elles pourront ensuite reprendre graduellement. Un outil d’évaluation sera mis en ligne à l’attention des organisateurs qui souhaitent se renseigner sur la possibilité d’organiser un événement. Les grands événements de masse (comme les festivals) restent interdits jusqu’au 31 août.

Les célébrations religieuses

Les célébrations liturgiques publiques pourront aussi recommencer à partir de lundi. Jusqu’à 100 personnes seront acceptées dans le respect de la distance sanitaire de 1,5 mètre. Les rites faisant intervenir un contact physique restent cependant interdits.

Les frontières

Par ailleurs, la Belgique rouvrira ses frontières à partir du 15 juin vers et au départ des pays de l’Union européenne ainsi que du Royaume-Uni et des autres pays de la zone Schengen. La Première ministre a toutefois prévenu que chaque pays décidait seul de la réouverture de ses frontières. Il est dès lors conseillé de se rendre sur le site internet des Affaires étrangères avant d’entreprendre un voyage. Les conditions de départs hors Europe doivent, elles, encore être déterminées « à la lumière des évolutions des discussions au niveau européen. »

Les excursions en Belgique seront autorisées dès lundi prochain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous