Sophie Wilmès avertit: «On ne peut pas faire tout et n’importe quoi»

Sophie Wilmès avertit: «On ne peut pas faire tout et n’importe quoi»

Invitée sur la matinale de LN24, Sophie Wilmès est revenue sur les mesures qu’elle a annoncées hier au terme d’un Conseil national de sécurité. Et le message est clair : si les interdictions sont moins nombreuses, cela ne signifie pas pour autant que le virus ne circule plus et que le relâchement est total.

« On raisonne à partir de nos libertés, ce qui est fondamental. Attention néanmoins au message (…). Ça ne veut pas dire qu’on peut faire tout et n’importe quoi. On ne revient pas à l’avant Covid-19. Il faut rester extrêmement prudent, le virus circule toujours. Il tue encore. » a rappelé la Première.

« Les verrous vont sauter sous conditions. Il faut impérativement les suivre. Dans son comportement individuel à suivre les règles, même si c’est difficile. » Ces règles, qui doivent permettre de passer l’été sans recrudescence de l’épidémie vont-elles pouvoir être levées en septembre ? Difficile à dire selon la Première ministre qui a rappelé que le virus était encore très méconnu. « On s’adaptera en fonction des connaissances » a assuré Sophie Wilmès.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous