Accueil Sports Football

La Coupe pour sauver le Standard et… son coach

Dimanche 20 mars, contre Bruges, le Standard jouera sa saison et son entraîneur probablement sa présence à Sclessin la saison prochaine. Kosanovic risque d’être suspendu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le dimanche 20 mars sera donc le jour le plus important de la saison du Standard. Et sans doute pour son entraîneur. La finale de la Coupe de Belgique représente quasiment l’unique bouée de sauvetage en vue d’une participation à la prochaine Europa League. Yannick Ferrera a une semaine pour s’y préparer. Pourquoi établir déjà un tel constat ? Parce que, dimanche, dans leur rêve d’atteindre le Top 6 savamment entretenu par l’irrégularité de leurs concurrents, les Liégeois étaient dos au mur. Ils devaient s’imposer à Malines. Mais ils n’ont pas été à la hauteur de l’événement. Ils ont loupé l’occasion de faire basculer leur saison du bon côté en s’inclinant lourdement (4-0) alors que, dans le même temps, Zulte Waregem faisait le carton plein contre Mouscron reléguant ainsi les Liégeois à 2 points. Un écart, cette fois, rédhibitoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs