Violences policières contre les Afro-Américains: tous les joueurs de Dortmund mettent un genou à terre

Capture Twitter
Capture Twitter

Sur une photo publiée par la presse locale, on voit 28 joueurs sur le terrain d’entraînement, un genou à terre face à la caméra, disposés en forme de coeur. « Nous soutenons le mouvement ‘Black-Lives-Matter’» (la vie des Noirs compte), a écrit le vétéran et ex-champion du monde Mats Hummels sur twitter, « nous n’acceptons aucune forme de racisme. Pour un monde ouvert et tolérant. Pour un monde meilleur ! ».

Dimanche, deux joueurs du club, Jadon Sancho et Achraf Hakimi, avaient exhibé des t-shirts proclamant « Justice for George Floyd » lors du match de Bundesliga gagné 6-1 contre Paderborn.

Jeudi matin, le vieux complice de Hummels à son époque munichoise et en équipe nationale Jérôme Boateng (Bayern), né d’un père ghanéen, avait estimé « souhaitable » que plus de sportifs blancs célèbres joignent leurs voix aux hommages à George Floyd, un homme noir de 46 ans décédé le 25 mai à Minneapolis (Etats-Unis) lors de son interpellation brutale par la police.

La Fédération allemande de football (DFB) a décidé ne pas sanctionner les joueurs rendant hommage à George Floyd pendant les matches, bien que de telles manifestations soient contraires aux règlements.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous