Accueil Monde Proche-Orient

Le Liban craint les sanctions américaines contre le régime syrien

Une nouvelle loi US frappant ceux qui soutiennent la Syrie d’Assad devrait pénaliser d’importance une économie libanaise déjà mal en point.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’est un effet ricochet. L’économie libanaise, déjà frappée par la crise économique la plus lourde de son histoire, va bientôt subir les effets néfastes d’une loi américaine destinée à frapper le régime syrien, loi qui entre en vigueur en ce mois de juin. Cette loi, dénommée « Caesar Act » (1) vise à sanctionner ceux qui fournissent un soutien aux membres du régime Assad, ainsi que les intermédiaires syriens et internationaux qui ont été responsables ou complices de graves violations des droits de l’homme en Syrie. Or, au Liban, les organisations, partis et personnes qui répondent peu ou prou à cette définition sont légion…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vanden Eynde Luc, vendredi 5 juin 2020, 14:55

    Ne cherchez pas de logique dans la politique trumpienne. Il n'y a que de l'ignorance et de la haine, plus la servilité vis-à-vis d'israël.

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs