Accueil Belgique

Le permafrost arctique en péril grave

L’effondrement d’un réservoir de gasoil a causé une grave pollution. La cause pourrait être le dégel du permafrost. Un problème qui s’aggrave en Arctique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La répétition de la marée noire de l’Exxon Valdez en 1989 : l’organisation écologiste Greenpeace a trouvé une image forte pour qualifier la gigantesque pollution qui frappe la toundra et la rivière Ambarnaya, transformant celle-ci en gigantesque serpent rougeâtre dans l’extrême nord de la Russie. Mais si dans une baie de l’Alaska le pétrole s’était écoulé d’un pétrolier naufragé, en Russie c’est le réservoir d’une centrale électrique qui a cédé, répandant son contenu sur plus de 350 km2 près de la ville de Norilsk. La mise en place de barrages flottants n’a offert qu’une maigre protection.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs