Accueil Culture Livres

«Je crois beaucoup au pouvoir de l’école»

Valérie Paturaud a écrit un roman fort et émouvant, « Nézida », sur la volonté de cette fille de ferme de la Drôme de sortir de sa condition rurale.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

Nézida est née le 18 novembre 1856 à Comps, un village de la Drôme. A La Calade, la ferme de ses parents, Pierre et Suzanne Cordeil. Enfance rurale et scolaire. Nézida aide ses parents, s’occupe des deux frères puînés et adore l’école, comme les histoires de son grand-père Cordeil, qui a été soldat de Napoléon. Elle assiste le maître, et ça crée des tensions avec sa mère, qui voudrait la voir plus encline aux travaux de la ferme. Elle repousse les avances des garçons de la région, et ça déçoit son père qui voudrait la voir mariée, installée, enceinte, mère. Comme toutes les autres filles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs