22% des personnes hospitalisées sont décédées: le Centre de crise donne des précisions sur le profil type du malade

22% des personnes hospitalisées sont décédées: le Centre de crise donne des précisions sur le profil type du malade

Le Centre de crise et le SPF Santé Publique ont communiqué ce vendredi sur l’évolution de l’épidémie Covid-19 dans notre pays. L’occasion pour Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de donner quelques précisions sur le profil des malades atteints par le virus. Ceci grâce aux données des hôpitaux et d’une étude de Sciensano qui regroupe 70 % des patients hospitalisés.

« Au départ, les personnes admises dans les hôpitaux correspondaient au profil typique avec des symptômes connus : fièvre, toux, difficultés respiratoires… Avec l’évolution de l’épidémie le schéma classique s’est un peu estompé, » a expliqué Yves Van Laethem.

Le séjour à l’hôpital

« Les personnes hospitalisées sont un peu plus âgées qu’au préalable. L’âge moyen de l’hospitalisation est actuellement de 71 ans. Il y a une proportion plus importante de gens venant des maisons de repos, » a expliqué le porte-parole. « Le séjour à l’hôpital n’est pas très long. La moitié des patients séjournaient moins d’une semaine à l’hôpital. 13 % des patients sont passés par les soins intensifs. On est dans les chiffres connus par la littérature, même si ces patients sont un peu plus jeunes, l’âge moyen étant de 65 ans. »

« 22 % des patients hospitalisés sont décédés, essentiellement dans les unités de soins intensifs où 42 % des patients admis sont décédés. Un chiffre qui monte à 57 % pour les patients intubés et ventilés. »

L’âge reste un facteur prédominant. 90 % de décès sont survenus chez des gens âgés de plus de 65 ans. Être un homme est un facteur de risque tout comme le fait d’avoir une pathologie préexistante (diabète…).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous