Timon Wellenreuther, le nouveau gardien d’Anderlecht: «C’est un honneur d’évoluer au sein d’une telle institution»

Capture RSCA
Capture RSCA

En dépit de moyens réduits, la priorité d’Anderlecht durant ce mercato estival portait sur le recrutement d’un gardien au minimum, Frank Boeckx mettant un terme à sa carrière et Davy Roef étant parti à Gand. A cela, il fallait aussi prendre en compte le retour de prêt de Thomas Didillon, qui ne veut en aucun cas être numéro deux et qui ne veut pas rester après tout ce qu’il s’est passé ces derniers mois. Anderlecht cherche clairement une solution pour lui tout en espérant le vendre à bon prix (il avait coûté quelque 2,5 millions).

Dans sa recherche, le Sporting a orienté son regard vers les Pays-Bas et a déniché le gardien allemand Timon Wellenreuther. Un choix qui n’est pas étranger à l’arrivée récente du Néerlandais Jelle Ten Rouwelaar comme nouveau coach des gardiens. Fort d’un contrat jusqu’en 2024, l’ancien international U20 et U21 arrive en qualité de n°2. Hendrik Van Crombrugge reste le n°1, puisque c’est clairement l’objectif d’Anderlecht de le garder. Toutefois, rien n’est exclu concernant le Diable rouge, qui n’a pas encore signé une revalorisation de son contrat actuel, les négociations étant toujours en cours. Son prix est fixé à 10 millions. Si un club mettait cette somme, ce qui semble peu probable, Anderlecht pourrait difficilement refuser.

« Il correspond au style »

L’Allemand a du talent et pourra être revendu avec une plus-value. Même si Timon Wellenreuther (25 ans) était en fin de contrat et était cité du côté de l’Union Berlin, le Sporting a tout de même dû négocier avec Willem II Tilburg, où il était actif depuis 3 ans. Selon le droit du travail néerlandais, le gardien allemand aurait dû notifier par écrit son départ pour le 15 mai, sous peine de voir son contrat prolongé d’un an…

« C’est un gardien dont le bon jeu au pied correspond parfaitement à notre style de jeu », a justifié le directeur sportif Peter Verbeke sur le site du club. « C'est un honneur de pouvoir évoluer au sein d’une institution telle que le RSCA. Je me retrouve totalement dans le style de jeu des Mauves et je ferai de mon mieux pour aider les jeunes talentueux grâce à mon expérience. J'ai hâte de faire connaissance avec les fans, le groupe et d’entamer la nouvelle saison », s’est réjoui Timon Wellenreuther.

Une offre pour Steppe

On notera par ailleurs qu’Anderlecht a également fait une offre de 250 000 euros pour le gardien Kenny Steppe (31 ans) actuellement actif à Saint-Trond. Ce dossier n’est pas une priorité mais dépendra de ce qui se passera avec Thomas Didillon et/ou Hendrik Van Crombrugge.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous