Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: en manque de diversité, la police américaine dans le viseur

Les tensions raciales confirment l’absence de représentativité des forces de police, et la prévalence d’une « culture blanche » en décalage avec la population afro-américaine.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

L’image est belle, mais trompeuse : des policiers casqués, lourdement armés, mettant un genou à terre en solidarité avec les manifestants. Cette désescalade pratiquée en de nombreux points des Etats-Unis n’a cependant pas suffi à amoindrir l’image déplorable laissée par la mort atroce, devant une caméra, de George Floyd, écrasé par le genou de l’agent Derek Chauvin le 25 mai à Minneapolis, et des violences policières lors des manifestations qui se sont ensuivies.

Le beau geste d’une poignée de membres des forces de l’ordre n’est guère pris au sérieux par les protestataires qui, dans les rues de New York ou de Washington, ont été reçus à coups de matraques, de gaz lacrymogène, repoussés sans ménagement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, samedi 6 juin 2020, 7:19

    Plutôt que de répéter ce que vous entendez dire par les MSM américaines, vérifiez vos sources et réfléchissez. Un fait: les enquêtes (éthiquement impossibles en Europe) ont montré que les "bavures" sont plus fréquemment commises par des policiers noirs. Une question: vouloir des quotas de policiers en fonction de la couleur de leur peau, n'est-ce pas en soi une démarche raciste?

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs