Accueil Société

Les bars se préparent à recevoir les fêtards

A Bruxelles, les patrons de cafés s’activent pour rouvrir tout en respectant les mesures imposées. On positive malgré les difficultés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 5 min

Patron, une bière ! Dès lundi, après trois longs mois d’inactivité, les pompes vont à nouveau être mises sous pression. C’est le cas notamment pour les grandes institutions bruxelloises habituées à faire le plein de clientèle en journée comme en soirée mais qui doivent désormais digérer les contraintes imposées durant cette reprise d’activité post-confinement. Pas de quoi semble-t-il décourager les exploitants qui attendaient cette réouverture de pied ferme et ce, malgré les contraintes. « Cela ne va être simple mais nous sommes évidemment ravis de rouvrir », entame Axel Van Tuijn qui gère le Bar du Matin, à Forest, un incontournable des nuits bruxelloises. « On ne va pas se plaindre d’autant que les mesures imposées sont finalement plus souples que ce que nous attendions ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par DELHAYE Jean-Luc, dimanche 7 juin 2020, 23:56

    "parce qu’après dix bières, il faudra garder l’esprit clair", dit celui qui ne se soucie pas d'autre chose que de vendre ses dix bières., et qui ne s'est jamais rendu compte qu'après dix bières, le client n'a jamais l'esprit clair, loin de là... Le patron de bar qui fait semblant de se soucier de la santé de ses clients et de l'ordre public, ça me ferait bien rire si ça ne faisait rire personne.

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs