Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos du tourisme et des frontières

Ce sont les grands préparatifs au château de Versailles qui va rouvrir ses portes, ce 6 juin, après 82 jours de fermeture.
Ce sont les grands préparatifs au château de Versailles qui va rouvrir ses portes, ce 6 juin, après 82 jours de fermeture. - Photo AFP

1. Le chiffre du jour : 6,9 %

C’est le pourcentage de Belges qui ont des anticorps contre le coronavirus dans le sang, a fait savoir l’Université d’Anvers (UAntwerpen). Fin mars, il s’est avéré que 3 % des Belges avaient des anticorps dans leur sang, trois semaines plus tard, ce chiffre était de 6 %. Dans la troisième phrase, l’augmentation est minime.

2. L’image du jour

Donald Trump continue de plastronner – ce vendredi, il affirme que les États-Unis ont « largement surmonté » la pandémie. « Nous avons pris toutes les décisions qu’il fallait », a-t-il assuré. Mais le roi est nu.

3. La citation du jour

« Je le dis très clairement : bienvenue en France ! L’épidémie recule dans chacun de nos pays, ce qui va nous permettre à la mi-juin de lever un certain nombre de contrôles entre les États membres et les États voisins. C’est une bonne nouvelle parce que nous avons tous connu trois mois très difficiles. Il y a besoin de s’oxygéner. Le 15 juin, c’est demain. Donc vous pouvez d’ores et déjà réserver en France », répond Jean-Baptiste Lemoyne. Le secrétaire d’État français au Tourisme, dans un entretien au Soir.

4. La bonne nouvelle du jour : l’Europe va ouvrir ses frontières

Les ministres européens de l’intérieur ont convenu ce vendredi de rouvrir la plupart des frontières intérieures, le 15 juin. Cela a été annoncé à la fin d’une réunion vidéo des ministres de l’UE vendredi après-midi. L’Espagne fait partie des exceptions et rouvrira ses frontières au plus tôt le 1er juillet. Juillettistes et aoûtiens vont pouvoir se croiser (mais à bonne distance sociale).

5. Le détournement du jour : les fake news de Plonk & Replonk

Le collectif d’illustrateurs suisses Plonk & Replonk ajoute sa pierre à l’édifice des fake news. Et pourquoi leur hamster géant échappé d’un laboratoire chinois de la CIA au Mexique serait-il moins crédible que la puce injectée dans le vaccin de Bill Gates ou les liaisons dangereuses entre la 5G et la Covid-19 ?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous