Accueil Opinions Cartes blanches

La lettre ouverte de Cécile Djunga: «Madame Caroline Désir, l’éducation est une pièce maîtresse de la lutte contre le racisme et les discriminations»

Lettre ouverte de Cécile Djunga à Caroline Désir, Ministre de l’enseignement de la fédération Wallonie-Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Madame la Ministre,

Pourquoi, à l’école, certains enfants ne voulaient pas jouer avec moi ?

Pourquoi, dans certains quartiers, est-ce que j’inspire la méfiance ?

Pourquoi on s’étonne que je m’exprime bien en français ?

Pourquoi, quand cela sonne dans un magasin, les gens se retournent spontanément vers moi ?

Pourquoi n’ai-je pas pu signer le bail de l’appartement dont je rêvais ?

Pourquoi je cache mon nom sur mon CV ?

Pourquoi on s’étonne que j’aie fait des études universitaires ?

Pourquoi les gens sont surpris que je sache parler le néerlandais ?

Pourquoi, à l’opéra, on me regarder de travers ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par PICKART GEORGES, mardi 23 juin 2020, 11:51

    Vous avez raison, Mme Djunga, de lutter contre le racisme. Mais certaines questions que l'on vous pose ne sont pas du racisme. D'où viens-tu? Avant ma retraite, j'ai eu comme collègue un noir établi en Belgique depuis quelques années. Il aurait dû me succéder à ma retraite, il a finalement trouvé un autre boulot. Maintenant, après dix ans, je ne sais plus ce qu'il est devenu. A David, c'est la première question que j'ai posée : D'où viens-tu? Comment as-tu choisi la Belgique? Par curiosité, par intérêt envers lui. Pas par racisme. Cela me semblait et me semble toujours normal comme question. Ah oui, c'était un véritable Belge et un véritable Liégeois: supporter du Standard.

  • Posté par Guidé patrick, jeudi 11 juin 2020, 11:50

    comme d'habitude, elle exagère pour être entendue, c'est une minorité stupide qui crée des problèmes comme dans les petits cons d'origine nord-africaine qui siffle les filles et les interpellent , bref c'est une question d'éducation et pas seulement à l'école , comme toujours

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, lundi 8 juin 2020, 16:27

    A Cécile Djunga qui pose ses questions : la réponse était dans la rue ce dimanche.

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, lundi 8 juin 2020, 17:23

    ...malheureusement....

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 8 juin 2020, 15:45

    Je pense sincèrement qu une fois de plus elle exagère

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs