Michael Jordan fait un don de 100 millions de dollars pour lutter contre les inégalités

@News
@News

Michael Jordan, légende de la NBA, a annoncé qu’il allait faire un don de 100 millions de dollars à des organisations œuvrant pour l’égalité raciale et la justice sociale, dans un contexte brûlant marqué par une vague de protestations aux Etats-Unis.

« Michael Jordan, mais aussi Jordan Brand, vont donner 100 millions de dollars sur les 10 prochaines années à des organisations vouées à s’assurer de l’égalité des races, de la justice sociale et d’un meilleur accès à l’éducation », confirme le communiqué.

Cette promesse de don est certainement la plus grosse jamais faite par une personnalité du monde du sport envers une organisation caritative à but non lucratif.

« Black Lives Matter »

Elle témoigne de l’émotion vive suscitée par la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, lors de son arrestation à Minneapolis, qui a embrasé depuis deux semaines le pays avec des manifestations virant aux affrontements.

« Black Lives Matter (la vie des Noirs compte). Ce n’est pas une affirmation controversée. Tant que ce racisme enraciné qui cause la faillite des institutions de notre pays ne sera pas totalement éradiqué, nous continuerons de nous engager à protéger et à améliorer les vies des personnes noires », promet l’ancienne star des Chicago Bulls, sextuple champion NBA.

Très peu enclin au cours de sa carrière de joueur à prendre la parole pour protester contre les problèmes raciaux ou sociétaux aux Etats-Unis, un mutisme pour lequel il a souvent récolté des critiques, Jordan a exprimé sa colère la semaine passée après le décès de Floyd, se joignant aux très nombreux sportifs à s’être indignés.

 
 
À la Une du Soir.be
  • Ce lundi, le Roi a refusé la démission des deux préformateurs, Egbert Lachaert (VLD) et Conner Rousseau (SP.A). Quarante-huit heures pour sauver la Vivaldi...
    Politique

    Négociations fédérales: les deux scénarios en cas d’échec de la Vivaldi

  • 7-5, 6-3
: Djokovic a dû s’employer pour écarter le surprenant Schwartzman, en finale à Rome. @EPA
    ATP - WTA

    Déjà la revanche pour Djokovic

  • Il se dit depuis toujours que l’ego de Georges-Louis Bouchez, sa soif inextinguible de médiatisation aussi, pourraient le perdre.
    Politique

    Georges-Louis Bouchez, comme un joueur de poker accro

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous