Accueil Société Régions Bruxelles

«Black lives matter»: près de 10.000 personnes se sont rassemblées devant le Palais de Justice de Bruxelles (photos et vidéos)

Depuis plusieurs jours, des milliers de personnes manifestent dans le monde entier pour dénoncer le racisme et les violences policières.

Temps de lecture: 2 min

La manifestation « Black lives matter » de Bruxelles a débuté ce dimanche après-midi dans les rues de la capitale. Près de 10.000 personnes se sont rassemblées devant le Palais de Justice pour manifester contre le racisme et les violences policières envers les personnes de couleur à travers le monde, selon la porte-parole de la police de Bruxelles Ilse Van de Keere.

« Le meurtre de George Floyd a visiblement réveillé beaucoup de gens », a expliqué Ange Kaze, porte-parole du ‘Belgian Network for Black Lives’ (BNFBL), qui a appelé à cette action. « Beaucoup de gens en ont marre de la violence policière qui touche systématiquement les noirs », a-t-elle ajouté.

Parmi les manifestants, dont la grande majorité est masquée pour se protéger du coronavirus, beaucoup ont porté des pancartes avec le slogan « Black lives matter ». D’autres évoquent les noms de Semira Adamu, Mawda ou encore des jeunes Bruxellois Mehdi en Adil.

« Nous exigeons la justice pour chaque victime de violences policières en Belgique », ont revendiqué de nombreux manifestants. « A chaque incident, un juge d’instruction doit être désigné afin que la victime et sa famille puissent bénéficier d’une enquête impartiale. »

Depuis plusieurs jours, des milliers de personnes manifestent dans le monde entier pour notamment dénoncer la mort de l’Afro-Américain George Floyd, décédé après avoir été violemment interpellé par la police.

Anvers

Entre 1.200 et 1.400 personnes ont manifesté pacifiquement dimanche après-midi à Anvers sous le slogan « Black lives matter ». Au terme de cette action, un groupe important s’est toutefois rendu sur la Place Verte, sans respecter les mesures de sécurité sanitaire. La police leur a demandé de quitter les lieux, ce que certains ont refusé. Entre 100 et 150 manifestants ont finalement été interpellés. Ils peuvent s’attendre à une sanction administrative.

Gand

Dans la ville de Gand samedi, 750 personnes ont manifesté et aucun incident n’a été déploré, selon la police locale. Là aussi, la distanciation sociale a bien été respectée.

Hasselt

200 personnes se sont aussi retrouvées dans le centre de Hasselt dimanche. Là aussi, la manifestation s’est déroulée dans le calme, d’après la police.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Siffert Jason, dimanche 7 juin 2020, 18:29

    Marre du police bashing !!! Qu'on arrête de reprocher tout et n'importe quoi !!! C'est vrai à la fin : Tueries du Brabant Wallon, soupçons sur des gendarmes d'extrêmes droite, à prouver. Affaire Julie et Mélissa, problème de communication entre les différents corps de police, franchement ? Étouffement de Semira Adamu, police, quelles preuves ? Mawda, on blâme la police et bien bravo, et les parents hein ! Quelle idée de vouloir d'un avenir en Belgique ? Et le dernier avec ce migrant soudanais le 21 avril, on a quand même bien le droit d'avoir "un coup de sang" non !!! Mais, alors, le pire, c'est quand même l'inconscience et la "claque" pour le personnel soignant. Trop trop trop fort ! On peut tout faire sauf aller manifester, c'est quand même pas pour des prunes ! Enfin si, surtout quand c'est pour exercer un devoir citoyen et démocratique, on risque quand même de s'en ramasser quelques unes. Allez, vivement, la manifestation pour une revalorisation des salaires des soignants et une amélioration de leurs conditions de travail. Allez Messieurs Bontemps et Stassart, nous serons en tête de cortège ! On va leur montrer à ces défenseurs des droits civiques, ces bobos-gauchos, ces punk vérolés de quel bois on se chauffe !!!!!!!!

  • Posté par Propronet Juste, dimanche 7 juin 2020, 18:22

    Peu de masques, pas de blancs !!!! Dans pays sommes-nous ?

  • Posté par Bontemps Christian, dimanche 7 juin 2020, 17:47

    En acceptant cette manifestation le gouvernement doit accepter qu'il n'y a plus aucun confinement. Cette manifestation est une honte vis a vis de notre personnel soignant.

  • Posté par Stassart Guy, dimanche 7 juin 2020, 17:40

    MARE DU BASHING ANTI-POLICIER Dans le contexte du bashing actuel fait par les organisations d'extrême gauche relayée par tous les médias, il est très facile d'accuser les policiers de violent. Les publications de vidéos prises par des GSM ne montrent que les soi-disant violences. Mais que c'est-il passé avant ? Ca, ces désinformateurs se font le plaisir de les effacer et de surtout de ne pas les montrer. Mais qu'en est-il des violences récurrentes que les policiers subissent par des auteurs qui se revendiquent du refus d'obtempérer à la Police ? Ca on n'en parle pas car cela ne rapporte pas d'audimat.

  • Posté par Lison Jean-Marie, dimanche 7 juin 2020, 17:54

    Les policiers sont de plus en plus équipés de "bodycams" qu'ils actionnent quand ils le souhaitent. De ce fait, si ce qui précède la mort d'une victime de leur interpellation devait montrer que leur crime se justifie, certains que ça se saurait ! Apparemment ce sont les policiers qui n'utilisent pas ces preuves et qui, de ce fait désinforment, allant jusqu'à mentir sur le déroulement des faits comme cela c'est avéré trop souvent ! Quant au refus d'obtempérer à des policiers c'est un devoir lorsqu'on est confronté à une intervention injuste de ces derniers !

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo