Accueil Sports Athlétisme

Lamine Diack, le «vieux lion» face à ses juges

Le procès de l’ancien président de l’IAAF pour corruption, abus de confiance et blanchiment en bande organisée démarre ce lundi. Il risque jusqu’à 10 ans de prison.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

Drôle d’endroit pour fêter (à un jour près) son 87e anniversaire… Ce lundi, 5 mois après une première ouverture avortée suite à l’arrivée tardive de certaines pièces, Lamine Diack devra répondre de corruption, abus de confiance et blanchiment en bande organisée devant les juges de la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Le procès, qui devrait durer une dizaine de jours, pourrait valoir jusqu’à 10 ans de prison à l’ancien président sénégalais de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF, rebaptisée aujourd’hui World Athletics), qu’il a dirigée de 1999 à 2015.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Analyse Bashir Abdi, de l’or sous les pieds

Vingt-sept ans après Vincent Rousseau (1994), Bashir Abdi a remporté le prestigieux marathon de Rotterdam. Le Belge a surtout fait voler en éclats le précédent record européen de la discipline, le portant à 2h03.36. Soit un bonus de 40 secondes ! Après sa médaille de bronze aux JO de Tokyo, il s’installe durablement dans le gotha de la discipline.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs