Le MR dénonce la décision de Philippe Close: «Un bourgmestre doit faire respecter la loi, pas l’enfreindre»

Le MR dénonce la décision de Philippe Close: «Un bourgmestre doit faire respecter la loi, pas l’enfreindre»
Dominique Duchesnes.

Le MR, par l’intermédiaire de son président Georges-Louis Bouchez, a reproché à Philippe Close (PS), bourgmestre de la Ville de Bruxelles, d’avoir toléré la manifestation contre le racisme, qui a eu lieu ce dimanche dans la capitale et a rassemblé quelque 10.000 personnes.

« Il ne l’a pas interdite, contrairement à ce qui a été demandé par de nombreux responsables politiques afin de respecter les règles du Conseil national de sécurité. Un bourgmestre doit faire respecter la loi, pas l’enfreindre », a répondu le président libéral à Nawal Ben Hamou (PS), secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances et au Logement, qui défendait Philippe Close. « Le bourgmestre avait toléré la manifestation mais ne l’avait pas autorisée. Il est compliqué, en période de crise, de faire la balance entre le risque sanitaire et la défense de nos valeurs les plus fondamentales. Soutien à mon bourgmestre », a-t-elle écrit.

Des heurts ont, par ailleurs, éclaté après la manifestation. Des magasins ont été pillés et des voitures de police visées par des jets de projectiles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous