Lewis Hamilton monte au créneau: «Toutes les statues d’hommes racistes qui ont gagné de l’argent en vendant un être humain devraient être démontées»

@News
@News

Lewis Hamilton, sextuple champion du monde de Formule 1, a demandé aux gouvernements de démonter les statues des « racistes » qui gagnaient de l’argent en vendant des esclaves. Il a fait cette déclaration après qu’un monument britannique a été démoli dimanche.

« Notre pays a honoré un homme qui a vendu des esclaves africains », a posté Hamilton sur les réseaux sociaux lundi. « Toutes les statues d’hommes racistes qui ont gagné de l’argent en vendant un être humain devraient être démontées ! Lequel est le prochain ? »

De vastes manifestations contre le racisme au Royaume-Uni et dans le monde entier ont eu lieu sous la bannière « Black Lives Matter » depuis la mort de l’Américain George Floyd le 25 mai à Minneapolis, aux Etats-Unis.

À Bristol, une statue du marchand d’esclaves du 17e siècle Edward Colston été abattue et jetée dans la rivière Avon.

Le pilote Mercedes a déclaré qu’il ne fallait pas que les gens dans les rues démolissent les statues. « Je mets au défi les gouvernements dans le monde entier d’effectuer ces changements et de mettre en œuvre le retrait pacifique de ces symboles racistes », a-t-il déclaré.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • L’homme en est à sa 6
e
 saison dans la catégorie-reine.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    Formule 1: Daniil Kvyat, l’inoxydable

  • Fabio Quartararo et Andrea Dovizioso

    Par AFP

    MotoGP

    MotoGP: le quatuor du championnat devant aux premiers essais libres en Catalogne

  • Mir, Vinales et Espargaro, trois Espagnols qui rêvent de remplacer Marc Marquez dans les coeurs.

    Par Dominique Dricot

    MotoGP

    MotoGP: l’Espagne se cherche un nouveau roi

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous