Accueil Opinions Cartes blanches

«Monsieur Erdogan, vous êtes en train de vous faire avoir»

Les négociations entre les chefs d’Etat européens et les représentants de la Turquie concernant le sort des réfugiés a inspiré une lettre ouverte pour le moins ironique de la section belge d’Amnesty International à l’adresse du président turc.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Monsieur le Président,

Comme beaucoup d’Européens, je suis en train d’assister – de loin certes – aux négociations que vous avez entamées avec l’Union européenne à propos des réfugiés qui risquent la mort pour éviter la mort, bref qui essayent d’obtenir des pays européens ce que les Conventions de Genève leur réservaient jusqu’à présent, à savoir le droit d’asile.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs