Accueil Monde

Syrie, 5 ans après: «J’ai perdu quatre frères»

Issu d’une famille nombreuse du centre de la Syrie, Yahia Hakoum est arrivé en Belgique en 2012 et a obtenu le statut de réfugié politique. Il nous livre son parcours et celui de sa famille, très éprouvée par la répression du régime.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 9 min

Yahia Hakoum est arrivé en Belgique en 2012 à l’âge de 26 ans. Il nous avait accordé une interview en juin de cette année-là, où il racontait la révolution, la torture, le choix de l’exil. Nous avons retrouvé, quatre ans plus tard, un homme mûr, qui nous parle de sa famille, de son pays, sans cacher ses indignations ou ses espoirs.

Qu’avez-vous fait après votre arrivée en Belgique ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs